Tartinade de bleuets, cheddar et menthe

Mon autre passion

Ce matin, j’ai envie de vous montrer pourquoi l’été, je publie moins de recettes. C’est pourtant une des saisons les plus inspirantes: les fruits, les légumes abondent, le barbecue et les terrasses nous occupent. Cependant, depuis deux ans, mon copain et moi sommes les heureux propriétaires d’une maison… et d’un terrain! Ce qui fait que depuis deux ans, l’été, je suis occupée par un retour à l’école. L’école à la maison, l’école autodidacte: je plonge dans mes livres de jardinage et j’expérimente dans notre jardin. Et j’adOre ça!

Je ne suis pas vraiment une fille de routine. Ce qui explique probablement pour mon (grand) côté désordonné, mais bon, il paraît que j’ai d’autres belles qualités🙂. L’été cependant, j’ai une routine que j’adore: au moins 2 matins par semaine, je sors explorer le potager, armée de ma chaudière de désherbage et de mon pot de récolte. Ce matin, j’ai ajouté à mon attirail mon appareil photo, histoire de partager avec vous ces petits bonheurs matinaux.

En grands gourmands que nous sommes, nous nous sommes donné un objectif: ce qui pousse doit se manger. En majorité du moins. Voici donc un aperçu de notre jardin:

Sureau blanc

Sureau blanc. Indigène du Canada, cet arbuste a l’avantage d’être doublement comestible: ses jolies fleurs blanches décorent joliment les salades et ses petits fruits noirs font fureur en gelée sur la viande!

Cerisier

Écureuil gourmand Un seul arbre trône en plein centre de notre terrain bordé par un boisé. Il s’agit d’un cerisier. Magnifique en fleurs au printemps, je vous mentirais si je disais que ses cerises sont douces et sucrées. Disons que « surettes » seraient une meilleure définition. Je tenterai d’en faire une gelée, mais d’ici là, les oiseaux et les écureuils s’en régalent…

Jardin de fines herbes

Une plate bande comestible: rien de mieux qu’une belle collection de fines herbes et de fleurs comestibles pour agrémenter votre terrain. Attention par contre, certaines de ces plantes font aussi le bonheur des lapins et des marmottes… comme je l’ai appris à mes dépends… adieu capucine!

Sauge

La sauge, l’estragon, l’origan, le thym, la ciboulette… quelques exemples de fines herbes vivaces qui demandent très peu d’entretien et qui reviendront année après années. Astuce: les fleurs de ciboulette décorent joliment les plats au printemps, en plus de données une douce saveur d’oignon!

Entrée dans le potager

Le potager! Nous y voici enfin! Quelques influences Pinterest: des palettes pour les plantes grimpantes, des briques pour diviser les cultures et des belles roches plates pour s’y promener sans tout piétiner. Et comme nous habitons à l’orée d’un boisée, nous avons dû clôturer pour protéger nos récoltes des jolies petites bêtes qui viennent se promener la nuit. Croyez-moi, un cerf de Virginie, ça fait des ravages dans les tomates et les courgettes!

IMG_9876 IMG_9878  IMG_9882 IMG_9884  IMG_9904 IMG_9898

Baril collecteur d'eau de pluie

Baril collecteur d’eau de pluie Pourquoi utiliser de l’eau potable ultra-traitée pour arroser le jardin? Un baril d’eau de pluie vous permettra d’économiser de l’eau facilement. Comme nous n’avons pas de système de pompage, nous avons surélevé notre baril pour pouvoir récolter dans notre arrosoir manuel. Renseignez-vous, plusieurs municipalités du Québec offre des remboursements à l’achat de ces barils.

Récolte du matin

Récolte du matin: les premiers bleuets de la saison, des groseilles et de la lavande!

S’il vous prend l’envie de vous lancer dans le jardinage, que ce soit sur un terrain ou un balcon, de nombreux livres et sites internet vous permettront d’apprendre les rudiments et de vous lancer vous aussi dans les expérimentations. Parmi mes livres préférés: Jardinage écologique d’Édith Smeesters et l’ABC du potager bio de Rosenn Le Page. Pour les sites internets:

À force de lecture, d’essais et d’erreur, on parvient à cultiver de bons aliments qui seront plus frais et qui n’auront parcouru que quelques mètres pour se rendre à votre assiette!

J’aime bien voir mon potager comme un laboratoire. Je suis encore novice en la matière, mais je garnit graduellement mon livre de notes et j’apprends! Un jour peut-être y aura-t-il une section « jardin » sur le Wouplail.com!

 

Pour finir cette tournée du jardin en beauté et en gourmandise, un petit déjeuner rapide et parfait pour la saison des bleuets qui commence bientôt.

IMG_9938

Une belle poignée de bleuet écrasés à la fourchette avec une petite cuillère de miel de sarrasin (j’ai un faible pour le Miel Fontaine). On dépose sur une rôtie multigrain, parsemé de cheddar fort et de menthe ciselée: un régal!

Bon appétit!

 

Croustade printemps aux épices de la soie

Croustade du printemps

L’association rhubarbe-fraise est un classique. Si à cette association, on ajoute une bonne pincée d’épices, on obtient un vrai régal! J’aime bien rehausser les desserts avec les épices: c’est surprenant et savoureux. Rien de tel qu’une bonne dose de piment pour « pimper » un brownie. Ou encore une bonne pincée de poivre long pour rehausser la saveur des fraises du Québec.

Ici, j’ai ajouté le mélange d’épices « Routes de la soie » d’Épices de Cru dans un bon classique printanier: croustade fraise-rhubarbe. Personnellement, j’aime bien ajouter pomme et poire à ce mélange, mais si vous préférez éviter, doublez les quantité de fraise et de rhubarbe tout simplement!

  • 2 tasses de fraises équeutées et coupées en 2
  • 4 tiges de rhubarbe en tronçons de 1 à 2 cm
  • 1/4 tasse de sucre de canne biologique
  • 1 pomme en dés, le cœur enlevé
  • 1 poire rouge en dés, le cœur enlevé
  • 2 c. à table de sucre de canne biologique
  • 1 c. à thé bombée de mélange d’épices de la route de la soie d’Épices de Cru, moulues

Dans un grand plat allant au four, mélanger tout ces ingrédients et les répartir uniformément au fond du plat

Pour la garniture:

  • 2 tasses de flocons d’avoine
  • 1 tasse de farine d’épeautre
  • 1/4 tasse de sucre de canne biologique
  • 1/2 tasse d’huile de noix de coco ou de beurre non salé
  • 1 tasse de pacanes ou de noix de Grenoble grossièrement haché

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients de la garniture avec vos doigts, en vous assurant de bien incorporer l’huile de noix de coco (ou le beurre) jusqu’à ce que le tout soit bien enrobé. Répartir uniformément par dessus le mélange de fruit.

Placer dans un four préchauffé à 350°F pendant environ 45 minutes. Manger chaud ou froid, en dessert, en collation ou en déjeuner gourmand… C’est tellement bon!

smoothie de chou gras

De mauvaise herbe à petit déjeuner

C’est grâce au blogue Brutalimentation que j’ai découvert le chou gras. Alors que la plupart des gens s’acharnent à l’arracher du potager, cette nutritionniste passionnée les cueillent afin de les apprêter comme des épinards. Cet article sur la consommation de « mauvaises herbes » est d’ailleurs particulièrement intéressant et inspirant.

Donc la prochaine fois que vous trouver du chou gras dans votre jardin, faite comme moi et laisser le pousser! C’est gratuit, abondant et délicieux!

Ici, j’en ai fait un smoothie tout en douceur parfait pour commencer la journée avec une tournée de désherbage.

Dans votre mélangeur:

  • 1 tasse de feuilles de chou gras,
  • 1 banane congelée
  • 1 pêche
  • 1 cuillère de miel
  • 1 tasse de lait d’amande
  • 1 c. à soupe de graines de lin moulues

Tout réduire en un bon breuvage onctueux, saupoudrer de cannelle ou de muscade.

Bon matin à tous!

pizza asperges et aubergines

Pizza aux asperges et aux aubergines

Pinterest est une source incroyable d’inspiration… et de procrastination, il faut bien le dire! Je m’amuse souvent à y fureter en quête d’idées déco, jardinage et, bien sûr, cuisine! J’aime particulièrement regarder une photo et m’en inspirer pour créer un plat, sans regarder la recette. C’est ainsi que j’ai créé ce plat, en voyant la photo ô combien appétissante d’un pain plat aux aubergines et au pesto. J’ai remplacé ce dernier par une purée d’asperges et d’oignon vert. Une recette simple et tout en fraicheur, parfaite pour célébrer l’arrivée du printemps!

Pour quatre personnes:

  • 4 pains plats du commerce (pain plat italien, pain naan, ou même baguette, au choix!)
  • 1 petite aubergine
  • 1 botte d’asperges parées (nettoyées et la base enlevée)
  • 1 botte d’oignons verts, coupés en tronçon de 2-3 cm
  • 1/2 tasse de graines de citrouille rôties à sec
  • 1/4 tasse d’huile d’olive
  • 1 c. à thé d’origan séché ou d’un mélange d’herbes. Si vous avez des herbes fraîches sous la main, ce serait encore mieux!
  • Fromage à gratiner (mozzarella ou un mélange) râpé

Préchauffer le four à 400°F. Trancher l’aubergine en fines tranches (environ 5 mm) sur le sens de la longueur, saler légèrement et réserver. Couper les asperges en deux et réserver les pointes. Placer les tiges (les bases) dans le bol d’un mélangeur ou du robot avec les oignons verts, les graines de citrouille, l’huile d’olive et les fines herbes. Réduire en purée pas trop lisse.

Répartir ce mélange sur les pains plats comme de la sauce à pizza. Parsemer généreusement de fromage, puis disperser les pointes d’asperge. Terminer avec les tranches d’aubergine. Poivrer généreusement, saler parcimonieusement!

Enfourner sur des plaques de cuisson pour environ 30 minutes. Si vous utiliser les deux grilles de votre four, inverser les pizzas à mi-cuisson pour une cuisson plus uniforme.

Sur semaine, la fin de semaine, seul, en couple ou entre amis, en repas ou en apéro, voici une recette simple et savoureuse qui, je l’espère, fera votre bonheur!

Bon appétit!

Pssst… Ça se cuit très bien sur le barbecue. Et pour une variante gourmande: quelques cuillères de fromage de chèvre frais sur le dessus en fin de cuisson devraient faire un malheur!

 

 

 

salade quinoa, betteraves et chèvre

Salade de quinoa, betterave et chèvre

Avec le printemps qui se pointe le bout du nez, l’envie de couleur, de légumes, de fraicheur et de santé me prend par le ventre. Avec cette salade, parfaite pour les lunchs, impossible de se tromper. Saveur et fraicheur pour une digestion toute en douceur! Lire la suite

Ragoût d'agneau sur pâtes

Ragoût d’agneau sur pâtes

Jeudi soir, la fin de semaine arrive, demain vendredi!! Histoire d’avoir encore plus hâte au congé, voici une recette au sommet du comfort food, qui nécessite un long temps de cuisson (donc de bonnes odeurs dans la maison) et peu de préparation (donc beaucoup de temps pour profiter de la vie comme vous l’entendez). Parfait pour recevoir des invitez en toute simplicité. Lire la suite