La Fête du chocolat… sous la pluie! Truffes au fromage bleu.

Un bel événement gastronomique dans la région, la Fête du chocolat de Bromont accueille depuis 2001 les familles, couples et amis dans l’aréna de la villes rebaptiser « Aréna des Saveurs » le temps du festival. à venir découvrir l’art du chocolat et les merveilles du terroir régional. Cette année, l’activité avait lieu les 18-19-20 et 25-26 mai. Donc la dernière fin de semaine sous la pluie! Déception pour les exposants, petit bonheur pour moi. Pour la première année, mes amis et moi avons vraiment pu prendre le temps de discuter avec les gens et en apprendre sur leurs produits, leur entreprise: super intéressant!

Ma seule déception cette année: pas assez de chocolat! Ironique me direz-vous? Peut-être, mais depuis quelques années, le chocolat laisse la place aux vignobles, aux terrines et aux confitures. Loin de moi l’idée de m’en plaindre, j’adore tout ça! Mais c’est quand même la fête du chocolat… Qu’à cela ne tienne, voici mes coups de coeur de l’Aréna des saveurs.

Olivier Piffaudat, Chocolatier Alchimiste

Seul chocolatier à avoir réellement retenu mon attention, mais alors là un coup de foudre! Installé à Montréal, ce maître des saveurs connait son produit et ose! Chocolat au litchi, au bloody Mary (un délice!), à la courge, au mojito… Wow! Et si vous avez la chance de discuter avec le maître, il vous dira dans l’ordre tous les goût qui parviendront à votre palais avec une justesse presque troublante! Croyez moi, ça en vaut le prix!

Vignoble de la Bauge

Mention d’honneur à l’exposante! Quel professionnalisme, quelle passion! Une dégustation agréable et complète de belles invitations aux activités du vignoble auxquelles je compte bien répondre. Les vins? Surprenant… Un blanc sec et goûteux, un rosé poivré et un vin rouge fortifié en fût de chêne flambé, sans parlé des vins de glace. Ce vignoble a élu domicile à Brigham il y a maintenant 25 ans et je viens tout juste de le découvrir. En plus d’atelier de dégustation sur place, ils organisent également l’activité « Vigneron d’un jour » ou, le temps d’une journée, vous vivrez toutes les étapes de la fabrication du vin. Les inscriptions pour cette années sont déjà lancées!

Domaine Pinnacle

Un classique me direz-vous? Oui, peut-être. Je dirais plutôt une fierté. Fleuron du terroir québécois centré à Frelishburg exporte un peu partout autour du monde. Mon copain étant un grand fan du cidre de glace, nous nous arrêtons à leur kiosque à chaque année. Personnellement, j’ai plutôt un faible pour la lignée Coureur des bois à base de sirop d’érable. Cette année cependant, nous avons craqué pour le Réserve 1859 Domaine Pinnacle. Un mélange de notre meilleur et d’eau-de-vie de pommes élevé en fûts de chêne des Appalaches, j’ai déjàtrès hâte de le déguster avec noix, fromage salé et pâté de foie!

Rachel Grenon, céramiste

Ça ne se mange pas, mais c’est beau! De magnifiques plats de service, tasses et verres. Pour les cadeaux ou le plaisir!

 

Après avoir fait le tour de l’aréna (et avoir déguster tous ces alcools), une marche dans le vieux village de Bromont s’impose: Musée du chocolat de Bromont pour connaître les secrets du cacao, Les Désirables pour la tartre au sirop d’érable, Bibop et Loula pour les bijoux et les foulards, la galerie Arteria pour le plaisir des yeux et de multiples antiquaires où des trésors du passé se cachent dans les décombres les maisons anciennes revampées… J’adore cette ville!

Recette

Une grande découverte faite lors de la Fête du Chocolat de la saison 2010 étaient des truffes au chocolat… au fromage bleu! J’avoue avoir oublier le nom du chocolatier qui m’a fait découvrir cette merveille, mais j’ai travaillé fort pour la recréée. En voici une version assez riche que vous pouvez réaliser très facilement:

  • 325 g de pastilles de chocolat noir 70% de préférenceTruffes au fromage bleu
  • 1/2 tasse de crème 35%
  • 100 g de fromage bleu québécois ferme (Bénédictin, Bleu Élisabeth…)
  • cacao en poudre

Porter la crème à faible ébullition et y faire fondre le fromage. Une fois le tout bien lisse et bouillonnant, verser sur le chocolat et mélanger jusqu’à ce que le chocolat soit bien fondu. Réfrigérer au moins deux à trois heures. Sortir et rouler en petites boules d’environ 1 c. à soupe chacune et recouvrir de cacao. Une belle façon d’apprivoiser ce fromage particulier.

Bonne dégustation!

L’exposante du Vignoble de la Bauge m’a convaincu d’aller faire un tour à la Fête des vendanges de Magog... je vous reviens là-dessus en septembre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s