Porc, pomme et cardamome!

Enfin, la fin de semaine est arrivée! Besoin de relaxer, de se gâter. Je pars donc du travail sur ma superbe monture à deux roues et je fonce acheter un bon pinot gris et un filet de porc. En route vers chez moi, je me retrouve bloquée dans un dédale de voitures et de piétons… mais qu’est-ce que… Ah oui! Comment ai-je pu oublier? C’est le Festival des voitures anciennes à Granby, ou comme mon chum, tout sauf un fan de moteur, se plaît à l’appeler: « le Festival de la vieille tôle rouillée ».

***Ne montez pas sur vos grands chevaux messieurs, il vous respecte, il n’aime simplement pas ça.***

Ce genre d’événement me fait toujours un peu rire. L’humain a cette drôle d’habitude de se pâmer devant des objets, des souvenirs qui, au final, n’ont aucune utilités autre que le plaisir des yeux. Nous avons tous nos petits dadas auxquelles nous ne pouvons résister. Moi, c’est la vaisselle… et tout ce qui peut être utile dans une cuisine. Je crois que c’est génétique, car ma mère, ma tante et ma cousine ont toutes la même obsession! Quel plaisir de s’offrir de belles coupes de vins au verre bien mince, une tasse à thé anglaise dans un antiquaire ou encore des pièces des céramistes d’ici. Grâce à la blonde de mon père, qui m’a fait cadeau à Noël de la magnifique assiette à tarte dans laquelle je vous ai présenté ma tarte à la lime, j’ai découvert une artiste bien de chez nous. Cette artiste de Magog se spécialise dans le pochoir imparfait… et c’est parfaitement réussi! Assiettes, bol, huilier… certes il faut payer les prix, mais c’est si jolie!

Parlant de produit imparfait, j’ai choisi aujourd’hui l’ardoise pour vous présenter mon plat. Vous vous souvenez? Début de fin de semaine, besoin de relaxer, pinot gris… oui j’ai un peu divaguer, mais revenons au vif du sujet: Filet de porc, sauce aux pommes et à la cardamome.

Pour 4 petites portions de viande :

  • 1 petit oignon rouge tranché finement
  • 2 c. à soupe de beurre (pas d’huile ce soir, on se gâte!)
  • Vin blanc (environ 3/4 tasse)
  • 1 tasse de compote de pommes du Québec non sucrée
  • 2 bonnes pincées de cardamome
  • 1/2 tasse de yogourt nature
  • Un gros filet de porc du Québec
  • Sel et poivre au goût

Dans une poêle bien chaude, faire fondre l’oignon dans le beurre pendant une dizaine de minute. Déglacer avec le vin blanc, laisser réduire de moitié et ajouter la compote. Baisser le feu laisser mijoter 5 minutes. Transférer dans le bol du mélangeur et broyer jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse. Ajouter le yogourt et pulser quelques secondes supplémentaires. Pendant ce temps, couper les bouts du filet (vous pourrez en faire d’excellent sandwich plus tard) et ne gardez que le centre du filet. Découper le tout en 4 beau médaillons bien épais. Dans la même poêle préalablement rincée (on s’évite de la vaisselle ici!), chauffer 2 c. à soupe d’huile à feu vif et y colorer les médaillons de porc 2-3 minutes de chaque côté. On veut une cuisson bien rosée. Emballer la viande dans un papier d’aluminium et laisser reposer quelques minutes. Pendant ce temps, réchauffer la purée de pommes dans la poêle. Étaler une bonne dose de sauce dans les assiettes et y déposer les médaillons. Accompagner de légumes rôtis au four, c’est un régal!

Facile, rapide, économique et pas si mauvais pour la santé… Bon appétit!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s