Café glacé

Bonjours chers caféinomans!

Si vous trouvez que l’écriture est différente aujourd’hui, c’est que Sara m’a prêté sa plume pour cet article. Selon les dires de ma blonde, ma calligraphie est identique à celle d’un élève de première année du primaire avec les deux mains dans le plâtre. J’espère que ma formulation n’est pas aussi déficiente et que je vous donnerez quand même le goût d’expérimenter cette recette.

Si vous n’aimez pas le café, vous pouvez arrêter de lire puisque vous n’aimerez pas ma recette. Vous pouvez quand même continuer, mais ce serait comme si vous essayiez de convaincre un créationniste que Dieu n’a pas tout créé. Vous risquez fortement de perdre votre temps et de terminer avec un goût amer dans la bouche.

Maintenant, pour ceux et celles qui comme moi ont besoin d’un café le matin pour être en mesure de sourire normalement et non comme une victime d’un AVC, vous avez sûrement déjà redouté la chaleur et la déshydratation causée par ce breuvage des Dieux lors des grandes chaleurs d’été. Pour apaiser cette crainte et votre besoin de caféine, de nombreux restaurateurs vous offrent d’acheter des cafés-glacés. À moins d’aller dans de bonnes brûleries, vous risquez d’avoir l’impression que le farfadet sur les boîtes de céréales Lucky Charms a régurgité dans votre tasse tellement le précieux liquide est sucré.

C’est pourquoi, en tant qu’amateur des vrais arômes du café, je vous invite à faire votre propre café glacée. Non seulement vous éviterez les sucres ajoutés et les arômes artificielles, mais vous économiserez aussi beaucoup d’argent. Le prix des cafés glacés étant toujours plus élevé que celui d’un expresso régulier.

Tout d’abord, faites votre expresso ou votre café comme vous le faites d’habitude. Personnellement, je préfère l’expresso. Une fois qu’il est prêt, laissez refroidir. Pendant ce temps, remplissez complètement votre tasse de glaçons, ajoutez du lait et du sirop d’érable (au goût) et placez au congélateur pour une quinzaine de minutes. Il est important d’utiliser une tasse pouvant passer rapidement de chaud au froid. Sinon, vous risquez de vous faire arrêter par le FBI, puisque vous aurez conçu un dispositif potentiellement explosif. Lorsque votre café est tiède, vous n’avez qu’à verser tranquillement l’or noir sur les glaçons et vous obtiendrez un bon latté-glacée.

Vous pouvez également vous faire une version «slush» de ce café, en broyant le mélange avec un robot. Parce qu’à moins que vous ne soyez un amish, il n’y a aucun raison pour laquelle vous voudriez broyer la glace avec deux couteaux. Vraiment aucune raison…

Merci à vous chers lecteurs et désolé Sara d’avoir souillé ton blog.

Bon café.

Ingrédients :

– un expresso ou un café, tiède.
– glace
– lait (au goût)
– sirop d’érable (au goût)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s