Gaspillage alimentaire et croustade poire-fraise

Encore un ménage de frigo qui a bien tourné! Depuis notre déménagement dans notre nouvelle maison en rénovation (cause de l’abandon temporaire de mon blogue), nous avions accumulé quelques fruits dans le frigo. Disons seulement que les poires étaient… très très TRÈS mûres et que nos fraises d’automne (du Québec) commençaient à avoir une drôle d’allure. J’aurais pu jeter, composter, mais j’ai décidé de les cuisiner.

Trop souvent, on jette. Notre perception esthétique nous rend très exigeant face à l’allure de nos aliments. Un trou, un pli, une « poque » et voilà! Ce n’est plus bon. Pourtant, un petit coup de couteau pour enlever les meurtrissures et c’est presque comme neuf! Et si votre œil n’aime toujours pas ça, cuisinez-le! Une fois cuit, vous n’y verrez que du feu.

Il peut sembler anodin de jeter un fruit trop mûr. L’impression d’abondance des supermarché et la coupure totale entre la production et notre assiette nous insensibilise à l’importance de rendre honneur à ce que la terre nous envoie dans notre assiette. Le gaspillage est un énorme fléau alimentaire. Alors qu’on inquiète d’une éventuelle pénurie alimentaire, plus du tiers de ce qui est produit sur terre se retrouverait dans les poubelles! Un nouveau mode alimentaire est même né de ces pertes: les détritivores ce font de plus en plus nombreux dans les grandes villes. Ces gens se nourrissent exclusivement des déchets de restaurant et de supermarché! Et ils se nourrissent très bien! Des gens comme vous et moi qui ont décidé d’économiser et de revaloriser cette nourriture tout à fait comestible et abondante! Bon, je ne dis pas que j’irais jusque là, mais il y a bien quelques trucs faciles afin de réduire notre gaspillage:

  1. Faire une épicerie plus régulière permet d’éviter l’accumulation.
  2. Avant de partir au supermarché, faire un ménage du frigo, imaginer des plats avec ce qu’il reste et n’acheter que ce qu’il faudra pour compléter ces repas.
  3. Classique mais vrai: n’allez jamais faire une épicerie le ventre creux!
  4. Pour les épluchures et retailles de légumes bio (comme les pesticides/herbicides et autres ont tendance à s’accumuler dans la pelure, je ne recommande pas ce truc si vos légumes ne sont pas bio), prévoir un contenant hermétique dans le congélateur. Il suffit d’en accumuler une assez grande quantité pour faire un bouillon maison. Ensuite, vive le composte!
  5. Les soupes, potages, mijotés et bouillons maisons sont parfaits pour passer les vieux légumes.
  6. Les confitures, compotes, tartes et croustades seront vos alliés pour récupérer les fruits trop mûrs.
  7. Truc de l’excellent restaurant Toqué! pour utiliser à fond nos délicieuses fraises du Québec: lors de l’équeutage des fraises, accumuler les rébus dans un grand pichet. Remplir d’eau fraiche, placer au frigo une nuit, filtrer et déguster! L’eau de queue de fraise, c’est délicieusement rafraîchissant!
  8. Après une bonne cueillette automnale de pomme, vous vous lancerez probablement dans la créations de tartes et de croustades. Récupérez les épluchures et cœurs de pommes afin d’en faire une délicieuse gelée. Ou encore, gardez les au congélateur jusqu’au prochaine confiture: la pomme contient de la pectine, un gélifiant naturel qui vous permettra de diminuer l’ajout de sucre dans vos recettes.
  9. Si vous avez d’autres suggestions, ajoutez les en commentaire, je suis toujours en quête de nouveaux trucs de cuisine!

En appliquant ces quelques trucs, non seulement réduirez vous vos pertes, mais par le fait même, vous réduirez également vos dépenses! Bon pour la planète, le moral et le porte-feuille!

Par quoi avais-je commencé cet article déjà? Ah oui! Un ménage de frigo qui avait bien tourné!

Croustade poire fraise et poivre long

  • 2 tasses de fraises équeutées, coupées en 2
  • 5 poires rouges bien mûre, coeur enlevé (vous pouvez garder la pelure) et tranchés
  • 1/2 tasse de sirop d’érable
  • 1 grain poivre long écrasé au mortier (facultatif, mais il ajouter une délicieuse saveur au plat)
  • 2 c. à table de fécule de maïs
  • 2 tasses de flocons d’avoine
  • 1 tasse de farine
  • 1/2 tasse de cassonade
  • 1/2 tasse de beurre à température ambiante
  • 1/2 tasse de noisettes concassées

Préchauffer le four à 350oF. Dans un grand plat rectangulaire, déposer les fraises, les poires, le poivre long, le sirop et la fécule de maïs. Mélanger le tout. Dans un autre bol, mettre les autres ingrédients et mélanger avec les mains jusqu’à ce que le beurre soit bien réparti. Étendre ce mélange sur les fruits et enfourner jusqu’à ce que la croustade soit bien dorée. Servir tel quel ou accompagné d’une bonne cuillère de yogourt nature!

Bonne bouffe!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s