Tartare de boeuf aux saveurs asiatiques

Une amie m’a dernièrement posé une question qui m’a surprise: « Es-tu devenue végétarienne? » (Salut Jo!)… Moi!? Végétarienne? Je suis la plus grande carnivore que je connaisse. J’aDOre la viande! Le plaisir que j’éprouve en grugeant un os est animal! Pour ma fête cette année, mon père et (surtout) sa blonde m’ont préparé un carré d’agneau à la moutarde. J’ai failli mourir de bonheur… un régal. J’ai finit le repas avec les os des quatre convives (mon père, sa blonde, mon chum et moi) que j’ai grugé jusqu’à ce qu’il ne reste plus une miette de viande. Ces agneaux ne sont pas mort en vainc, croyez moi. Ça vous donne une idée à quel point je suis, au plus profond de moi, carnivore. Ce n’est pas ce que mon blogue exprime direz vous? Vrai, je vous explique pourquoi.

J’ai décidé de réduire ma consommation de viande. Manger moins souvent, mais de meilleure qualité. Plutôt que de manger du bœuf 2 fois semaine, j’en mange max 1 fois par mois (et encore…) et je me tape un filet mignon, ou encore une bavette. C’est meilleur pour le cœur, pour la taille et pour l’environnement. Je me permet veau, agneau, poulet, porc en me limitant à 1-2 viandes par semaine. Et le poisson? Pas de restrictions, c’est trop bon! Le reste du temps, j’explore le règne végétal armée de mes livres végés et des 13 blogues que je suis religieusement. Je découvre les différents mouvements, mélangeant le cru et le végétalien. C’est fou ce que la nature déborde de saveur. Toujours pour ma fête, une bonne amie m’a acheté le livre Les carnivores infidèles… parfait pour moi! (Merci Bri!)

J’essaie également, dans la mesure du possible, que la viande que je consomme réponde à au moins un de ces trois critères: bio, local ou élevé en pâturage. C’est pourquoi je fais affaire avec la ferme d’Orée avec leur commande d’automne et que je compte bien découvrir de nouveaux producteurs locaux cet été. Les Viandes du Mont essaient également d’encourager le local, ce qui les rend drôlement attrayant quand on n’a pas le temps de passer une livraison à notre producteur!

Selon moi, le plat ultime de l’amoureux de la viande, c’est le tartare de bœuf! Mon péché mignon à savourer par petites bouchées. La fraîcheur de la viande n’était pas à négliger ici, je demande toujours au boucher de la viande à tartare. Traditionnellement on fait ce plat avec du filet mignon, cependant, dans ma revue fétiche Le Must, on suggérait d’utiliser la bavette qui est plus goûteuse et moins coûteuse. Le meilleur des deux mondes quoi!

Pour 2 repas ou 4 entrées, il vous faut:

  • 300g de bavette bœuf TRÈS fraîche
  • 2 c. à soupe de sauce chili
  • 1 c. à soupe de mayo
  • 2 c. à soupe de Wasabi préparé
  • 1/2 c. à soupe de moutarde de Dijon
  • 1 à 2 c. à soupe de gingembre frais râpé
  • 1 c. à soupe de câpres hachées
  • 1 échalote grise finement hachée
  • 1 grosse poignée de coriandre hachée

Vous pouvez demander à votre boucher que couper le bœuf façon tartare ou le faire vous-même. Personnellement, j’aime bien faire toutes les étapes. Une chose est sûre: si vous utilisez la bavette, coupez très petit, c’est plus coriace que le filet mignon. Mélangez tous les ingrédients et savourez accompagné de fines tranches de pain rôties, de chips de Kale ou de salade.

Bon appétit!

2 réflexions au sujet de « Tartare de boeuf aux saveurs asiatiques »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s