Fin du défi végé 2016 et… tartare de boeuf

Je suis plutôt fière de la cuvée 2016 du défi végé. Un peu moins de recettes que ce que j’avais prévu, mais de bons plats dont je suis fière! En voici la liste:

Et pour « fêter » le retour au carnivorisme: un bon vieux tartare de boeuf! Non pas que je comptais les dodos avant le retour à la viande. Comme à chaque mois végé, ce défi me rappel à quel point l’alimentation végétarienne peut être délicieuse! Ça me ramène à un principe que j’essaie d’appliquer dans la vie: la viande, c’est pour les moments festifs ou les moments de partage. Pour le reste, le monde végétal est amplement satisfaisant!

Mais reste qu’un de mes bons vieux péchés mignons, c’est le tartare sous toutes ses formes: bœuf, agneau, poisson, fruits de mer… Toujours tellement meilleur cru! Ici, un bon tartare de bœuf. Pour contraster avec ma version hyper goûteuse à l’asiatique, où les saveurs explosent en bouche, voici une version à tendance italienne, plus douce, mais forte en arômes et mettant en valeur la douce saveur du bœuf.

Voici la recette en version solo: un plat principal pour 1 personne, multipliez par le nombre de personnes avec qui vous voulez partager! Pour la pièce de viande, après consultation avec mon boucher préféré (chez Jean-Guy), vous avez 3 choix: filet mignon si vous voulez payer trop cher, intérieur de ronde si vous voulez de la tendreté, bavette si vous voulez texture et saveur (mon choix préféré). Je dois dire que je fais toujours mes tartares à l’oeil, en goûtant aux différentes étapes, donc ne vous gênez surtout pas pour ajuster les quantités selon vos goûts.

  • 180 g de bœuf TRÈS frais (c’est le bon moment de parler avec votre boucher)
  • 1/4 tasse de parmesan fraichement râpé (ne pas compacter le fromage
  • 1 c. à table bombée d’échalote hachée très finement
  • 3 c. à table de ciboulette hachée
  • 1 c. à thé d’huile de truffe (obligatoire!)
  • 1 c. à table de mayonnaise
  • 1 filet d’huile d’olive de qualité
  • 1 très généreuse pincée de fleur de sel

Hacher le boeuf selon vos goûts. Si, comme moi, vous choisissez la bavette, commencer par la couper dans le sens contraire des fibres en tranches minces. Puis, puis, couper ces tranches en 2 dans les sens de la longueur et, finalement, en petits morceaux dans le sens de la largeur. Si vous aimez vos tartares très finement hachés, repasser le couper sur toute la viande comme si vous hachiez finement de l’ail. Vous pouvez également vous éviter cette étape en demandant à votre boucher de s’en charger.

Mélanger le boeuf haché et tous les autres ingrédients, mouler avec un moule à biscuit ou une canne d’escargot ouverte aux deux extrémités. Accompagner d’une salade mesclun simplement arrosée d’un filet d’huile d’olive de qualité et d’un peu de jus de citron.

Donnez-m’en des nouvelles, c’est vraiment une recette que j’adore!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s